Actualités & Presse  >  Evènements

Nominations

13 novembre

LES NOUVELLES NOMINATIONS A LA TETE DU COLLEGE CULINAIRE DE FRANCE
ILLUSTRENT L’IDENTITE ET L’AMBITION DE CE COLLECTIF SINGULIER

 

Paris, le 13 novembre 2018 – Le Collège Culinaire de France a élu Alain Dutournier nouveau co-Président en remplacement de Joël Robuchon, décédé eu août dernier. Ce choix ne doit rien au hasard. Cette nomination illustre la volonté politique de mettre en avant deux qualités essentielles de l’esprit et de la culture du Collège Culinaire de France, nécessaires à son ambition et à ses projets d’avenir :

• Alain Dutournier est l’un des chefs fondateurs qui incarne le mieux, en véritable militant, cette proximité avec le terroir, les vignobles en particulier et l’ensemble du patrimoine culinaire artisanal. La réalité du Collège Culinaire de France est aujourd’hui celle des hommes et des femmes de métier, restaurants et producteurs de qualité, porteurs de la transmission et de l’avenir du patrimoine culinaire artisanal.

• Ce chef qui partage sa passion des producteurs de qualité est, depuis la création du Collège, l’un des plus assidus et des plus engagés, au quotidien avec Alain Ducasse, dans le travail collectif de terrain que développe le Collège Culinaire de France. Il fait également partie du Comité Ethique de Sélection des Vignerons (CESV) à qui revient la délicate tâche de donner un avis qualifié sur chaque candidature de vigneron proposée. Depuis plus de 20 ans, Alain Dutournier est par ailleurs membre de l'Académie des Vins de France.

« La qualité culinaire est pour nous une chaîne de coopération qui engage et responsabilise avec passion les producteurs, les cuisiniers, les responsables de salle et les citoyens eux-mêmes » - Alain Dutournier

 

Le Collège Culinaire de France a également élu un nouveau trésorier en remplacement d’Alain Dutournier qui occupait ce poste. Le choix s’est porté sur Stéphane Jégo pour plusieurs raisons :

• Il est, depuis trois ans, un membre actif du Comité de Réflexion et d’Innovation Opérationnel (CRIO) organe central de la gouvernance du Collège Culinaire de France où sont représentés les Producteurs Artisans et les Restaurants de Qualité ainsi que les experts extérieurs les plus engagés. Le choix de Stéphane Jégo comme trésorier renforce le rôle de vigilance du CRIO dans les choix d’allocations budgétaires stratégiques et prioritaires ainsi que dans la mesure et le contrôle de leur mise en œuvre.

• Stéphane Jego a été le premier de la mouvance bistronomie, initiée par Christian Constant et Yves Camdeborde, à rejoindre le Collège Culinaire de France.

• Il a été un des principaux acteurs avec Alain Ducasse pour la mise en valeurs des acteurs de la bistronomie à la Mairie de Paris.

« Le Collège Culinaire de France est un lieu unique où rejoignent toutes les cuisines et les produits des provinces et qui amène la gastronomie à la portée de tout le monde » - Stéphane Jégo


Le travail engagé par le Collège Culinaire de France est un travail de fond qui relève d’une véritable révolution culturelle de toute la chaîne des métiers de notre patrimoine culinaire artisanal, bien au-delà des simples intérêts corporatistes de la profession.

Une refonte des statuts sera également réalisée (et votée lors de la prochaine Assemblée Générale) pour donner plus de pouvoir aux militants sur la base de leur contribution réelle et de leur participation à la ligne définie à travers la vision et l’ambition du Collège Culinaire de France. Par ailleurs, les principaux chefs à l’initiative de ce mouvement, et porteurs d’une notoriété qui concourt à mettre en valeur les savoir-faire incontestables et incontestés de la gastronomie, sont désormais réunis sous la même dénomination de « Chefs Fondateurs ».

Loin des logiques statutaires et concurrentielles, parfois musclées, sur leurs espaces respectifs d’expressions professionnelles, les chefs, et l’ensemble des membres sélectionnés qui adhérent à la philosophie du Collège Culinaire de France, savent aujourd’hui coopérer dans un collectif qui dépasse les logiques individuelles et fait vivre les valeurs universelles de la gastronomie.

L’ambition et les projets d’avenir du Collège Culinaire de France s’inscrivent dans une contribution à l’avènement d’une gastronomie qui se donne les moyens de participer à changer le monde.